Le calame des lutins, des elfes et des fées

Le calame des lutins, des elfes et des fées

L'exaltant murmure de la tendresse

 

 

Je veux te le dire ...

 

 

 

 

Je veux te le dire

je veux te le murmurer

je veux te le crier



Je te chanterai

je chanterai toi et moi

je chanterai nous deux



Je te le caresserai

tout doucement

avec un infini de tendresse



Je te le grifferai

rageusement

avec un infini de passion



Je célèbrerai

tes yeux

et ton regard

ton visage

et ton corps

 

 

Je crierai au monde entier

que tu es Femme

que tu es la Femme

que je te fais Femme

et

que tu me fais homme



J’inonderai ton corps

de toute ma musique

pure et douce

 

une harpe qui ruisselle ses milliers de gouttes d’or

 

ton corps de fleurs pourpres

ton corps de passion

ton corps beau et clair

ton corps sur lequel mes doigts

balbutient des myriades de tendresses

ton corps qui s’offre

et qui se tord

ton corps qui crie

et qui chante



ton corps qui s’épanouit

et qui découvre

avec un tout de timidité

avec un tout de joie douce et profonde

avec un tout de certitude



ton corps qui s’épanouit

et qui découvre

la Femme





La Femme

transfigurée

La Femme

qui rayonne dans son corps d’Enfant

dans son corps d’Epouse

dans son corps de Mère

La Femme

qui fait d’un homme

un Homme





Je veux te le dire

je veux te le murmurer

je veux te le crier

 

Je trouverai les mots

pour le dire, le murmurer, le crier.



 

 




Michel de la Tharonne

Octobre 1987



03/05/2020
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres