Le calame des lutins, des elfes et des fées

Le calame des lutins, des elfes et des fées

L'irruption de l'amitié, écrit en 1975 et toujours d'actualité...

Les amis

 

 

 

 

 

Il neige dru, serré, tout blanc

sous un ciel gris, tourmenté, chargé

sur une terre de printemps

lourde des soucis, des peines des hommes

au son des mélodies des oiseaux

légères des sourires, des joies des hommes

 

Un homme et des hommes

un homme sourit aux amis

qu’il a choisis

il chante aux amis

qu’il a choisis

il danse devant les amis

qu’il a choisis

il aime et se donne aux amis

qu’il a choisis

 

Il ne sait pas que des hommes

l’ont choisi pour ami

Il ne voit pas les hommes

qui l’ont choisi pour ami

Il passe à côté des hommes

qui l’ont choisi pour ami

 

A moins d’un sourire

d’un murmure

d’un regard

d’un geste

qui lui font découvrir

un ami

 

Alors son cœur chante

sous la blancheur de la neige

étincelante sous le soleil

 

Alors sa fierté fond

comme fond la neige

étincelante sous le soleil

 

Alors son regard pleure

comme pleure un arbre de neige

étincelante sous le soleil

 

Alors monte vers les cieux nouveaux

le cri nouveau

d’un homme recréé :

 

 

Merci dit l’oiseau

minuscule point noir

s’envolant vers le ciel

bleu et or

d’une amitié nouvelle

 

 

 

 

Michel de la Tharonne

09 avril 1975



28/02/2021
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres