Le calame des lutins, des elfes et des fées

Le calame des lutins, des elfes et des fées

Pourquoi un écureuil ?

Le premier roman de la série Bérécyntia se termine par un court poème dont voici la première strophe :



À l’abri du grand saule pleureur,



Sous une violente bourrasque de neige,

Un tout petit écureuil, roux et gris de pelage,

Ivre d’incertitude et d’espérance,

Vaquait à son agitation favorite…

Rechercher ce chemin qui lui permettrait,

Enfin, d’assouvir sa faim de vie, de tendresse, d’amour.



 

La photo est tirée de l’article consacré à l’écureuil « petit gris » de l’encyclopédie Wikipédia :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Petit-gris_(%C3%A9cureuil



24/10/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres