Le calame des lutins, des elfes et des fées

Le calame des lutins, des elfes et des fées

Une halte chez soi... pour humer les efflorescences de la poésie

En regardant un extrait de l'émission "La Grande Librairie" accessible depuis Internet (je n'ai pas de télévision), j'ai réalisé un arrêt sur image-son pour isoler la réponse de Sophie Nauleau à la question : qu'est-ce que la poésie?

 

"C'est ce rien qui peut tout", une citation, précise-t-elle, de Christian Bobin.

 

J'aime cette sorte d'oxymore.

 

Tout à la fois douceur et vaillance, tendresse et tenacité, intimité et don de soi, délicatesse et force, abnégation et affirmation de sa différence, générosité et intériorité, mystère et lumière, silence et musique, souffle du soir et rosée du matin, la Poésie, chorégraphie enivrante de la Beauté, de la Femme.

 

Dans les anfractuosités cachées de l'espace-temps retrouvé, je vous invite à en parcourir quelques pages deci-delà, à en déguster quelques strophes, stances, alexandrins ou vers libres, à respirer profondément la mélodie des mots, des silences, à vous laisser séduire par l'invitation de la poétesse à effleurer son moi profond (à découvrir chez Libre2lire).

 

Alors ces anfractuosités sortiront de leur habituel confinement et peupleront et nourriront votre vie, fragrance de charme et d'intériorité qui illuminera vos distances sociales.

 

 

 

 



23/03/2020
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres